Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Mai et Juin / ♠ J'ai lu => Juin - Juillet / ♠ Milady => Juin / ♠ Milady romance => Juin / ♠ Pocket Jeunesse => Juin / ♠ Autres sorties => Sorties Juin [38]

Mes derniers avis

      

dimanche 1 mars 2015

Les chroniques de MacKalya Lane, tome 5 : Fièvre d'ombres

Auteur : Karen Marie Moning
Titre VO : Fever, book 4 : Shadowfever
Traduction : Cécile Desthuilliers
Genre : Bit-Lit - Urban Fantasy
Edition : J'ai lu
Parution : le 15 février 2012
Pages : 887
Prix : 12 euros

*Commander sur amazon : Les chroniques de MacKayla Lane, tome 5 : Fièvre d'ombres*

Résumé :
Rien n'est au-delà de mes capacités. Je suis tout. Vous êtes un livre. Des pages avec une reliure. Vous n'êtes pas né. Vous ne vivez pas. Je ne connais pas la peur. Que voulez-vous de moi ? Ouvre les yeux. Vois-moi. Vois-toi. Files yeux sont ouverts. Je suis le bien. Vous êtes le mal.
Conversation avec le Sinsar Dubh.
Mon avis :
J'ai sans arrêt repoussé cette lecture. Ce n'est pas faute d'avoir tenté de l'insérer dans divers challenges, à deux reprises, et la troisième aura été la bonne. Cette fois, pas de désistement, j'ai commencé par ce livre, qui m'a bien compliqué la tâche je dois dire, et je peux affirmer que j'en ai terminé, même si pas vraiment totalement, avec cette série. Rien que pour ça, je suis joie. Pour le reste, je peux dire que je suis loin de l'engouement général autour de ce tome et même de la série entière.


Je ressors mentalement épuisée de cette lecture. Je l'ai trouvé d'une longueur sidérante. Pour un dernier tome, j'en attendais tellement plus. Tout est concentré sur la fin, ce que je déteste, surtout après avoir passé 4 tomes dans le flou quasi total. Je n'ai pas aimé les pseudos révélations qui sont faites, cette façon qu'à Mac de déduire une vérité bancale à chaque nouveau retournement qui survient, pour que tout soit détruit quelques pages plus loin. J'en ai eu marre des nombreux retours en arrière qui étaient fait, je voulais du fixe, que ça arrête de changer tous les quatre matins, qu'on puisse avancer et passer à d'autres révélations et tutti quanti. Mais non, tout arrive sur la fin, enfin le gros du gros, passé les 800 pages.

Autre chose que je n'ai pas aimée, c'est Barrons. Enfin, si, je l'adore, c'est un mâle comme on en fait peu et Karen Marie Moning a assuré avec lui, mais pourquoi est-il si peu présent ? Est-ce que c'est fait exprès, ce que je soupçonne fortement. C'est un personnage avec un tel potentiel, que le garder caché comme ça, ne pas le sentir proche, c'est juste frustrant à mort. Encore une fois, après avoir rongé mon frein pendant 4 tomes, je pensais, j'étais certaine que ce tome allait être le tome qui allait le dévoiler au grand jour. Et ben dans ta face ma grande. Heureusement qu'on le voit, et quand on le voit bien plus que d'habitude, c'était un vrai bonheur, c'était le kif total. Oh il est toujours énervant, mais à la fin, on le voit enfin sous un autre jour. Il reste Barrons, mais on voit d'autres facettes de sa personnalité complexe. J'ai eu également un petit souci avec Mac. C'est une héroïne qui a pas mal évolué depuis le premier tome, mais j'avoue ne pas avoir accepté que dans la dernière ligne droite, elle se fasse en quelque sorte bouffer. Encore une frustration. La voir désireuse de prendre en main les choses et la voir si peu maîtresse des événements, la voir tellement à la traîne, ça porte un coup.

Si les révélations des dernières pages sont satisfaisantes, j'avoue qu'entre les nombreuses longueurs et les pseudo révélations envoyées j'ai perdu goût au récit et n'ai peut-être pas été très impactée par les derniers événements. D'autant qu'en plus, certaines réponses ne sont pas venues, et ne viendront certainement jamais. Le pourquoi du comment apparaît, mais dans le fond je trouve ça un peu facile.


Ce dernier tome, enfin presque, m'a semblé plus long, qu'autre chose. Je suis ressortie épuisée mentalement de ma lecture. À force d'avoir trop tiré en longueur et d'avoir attendu autant de temps avant d'avoir décidé de révéler des choses importantes, l'auteur n'a cessé de s'amuser et de tenter par le biais de son héroïne d'amener des certitudes qui étaient, quasiment tout le temps, remises en question. Je voulais du fixe, je voulais une héroïne moins paumée sur le long terme et je voulais plus de Barrons, au moins dans ce dernier tome. Des bonnes choses, l'intérêt était là, mais pas complètement.


Une lecture agréable
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

La série - Les chroniques de MacKayla Lane :
5. Fièvre d'Ombres
6. Iced
7. Burned

3 commentaires:

  1. Il me reste ce tome là à lire ! Je le repousse sans cesse... mais de peur de finir la série. Je pense que je vais adorer perso. J'ai un gros coup de coeur pour la série entière :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai un peu honte d'avouer que je n'ai jamais sortie cette série de ma Wishlist. Pourtant a une époque on les voyaient partout et surtout très souvent sous de nombreuses éloges.

    RépondreSupprimer
  3. Pour moi la série fut une vraie révélation, mais je comprend totalement ton point de vu, je pense que soit ça passe, soit ça casse.

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.