Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Août / ♠ Milady => Août / ♠ Milady romance => Août / ♠ Pocket Jeunesse => Juillet-Août / ♠ Autres sorties => Sorties Août [40]

Mes derniers avis

       

dimanche 8 mars 2015

Red Queen, tome 1

Auteur : Victoria Aveyard
Titre VO : Red Queen, book 1
Traduction : Alice Delarbre
Genre : Fantasy - Young Adult
Edition : Du masque - MSK
Parution : le 11 mars 2015
Pages : 444
Prix : 18 euros

*Commander sur amazon : Red Queen, tome 1*

Résumé :
Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l'égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d'esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d'Archeon, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l'indépendance de son peuple.
Mon avis :
Red Queen est un titre qui me tente depuis que Lucie du blog Lulai Lis en a parlé dans une de ses vidéos. Quand elle expliquait de quoi parlait le roman, je me suis dit, il me le faut. La couverture est en plus sublime, même si la nouvelle charte graphique de la collection MSK fait perdre le côté classe de la version originale, la couverture est toute blanche, le résultat en vrai rend vraiment bien.


Le récit prend le temps de s'installer, il faut une bonne centaine de pages avant que le vrai élément déclencheur n'apparaisse, un élément à même de remettre en question la vie de l'héroïne, mais aussi tout le système existant dans le monde dans lequel elle vit. Auparavant, sa vie avait déjà quelque peu commencé à se transformer. Sa condition de rouge vouée à l'armée n'allait pas se faire, sauvée par un jeune homme grâce à qui elle est embauchée au palais. Les personnes rouges n'ayant aucune obligation, aucun emploi, passé 18 ans, sont d'office dirigées vers l'armée, à servir des gens, les argents, qui ne les estiment pas. C'est ce qui aurait dû se passer pour Mare. Ce coup du sort ne va être que le début des ennuis et de quelque chose de plus grand, car Mare n'est pas une rouge comme les autres.

Le monde mis en place par Victoria Aveyard repose sur un système des plus simples, les forts contre les faibles et par extension, les riches contre les pauvres. La distinction se fait ici par le biais de deux couleurs, les rouges et les argents, couleurs qui correspondent au sang de ces personnes. Les rouges ont le sang rouge, et les argents, le sang et bien argent. Particularité supplémentaire, les argents disposent de pouvoir, des pouvoirs liés aux éléments, à l'esprit... Sur des bases simples, l'auteur s'est créé quelque chose qui tient la route, qui offre de belles possibilités et qui est intéressant. J'ai aimé cet univers, d'autant plus que l'injustice est flagrante et les différences très biens marquées au travers des événements racontés.


L'histoire n'est pas rythmée par de l'action en continu, de l'action pure et dure. Il n'y a qu'à voir le début qui s'installe doucement, mais qui est indispensable, pour se faire à l'univers et surtout à l'héroïne. J'ai trouvé que ces premières pages mettaient bien en jambe, j'avais envie d'en voir plus, surtout quand le premier grand rebondissement arrive.

Une fois que le récit démarre vraiment, n'attendez pas de l'action, Mare doit ensuite s'habituer à sa nouvelle condition. Néanmoins une certaine tension transparaît tout au long du récit, une tension qui tient en haleine et pour ma part, l'univers aura fait le reste. L'univers aura joué un grand rôle dans l'attrait que j'ai eu pour ce premier tome. Je vous rassure, de l'action il y en aura quand même, par petites touches de temps à autre et dans un passage bien plus rythmé que les autres, et bien plus long dans le dernier quart du roman. Cette fin, je ne m'y attendais pas, mes prognostiques se sont révélés faux, je ne m'attendais pas à ce tournant-là, l'auteur a parfaitement su gérer ses dernières pages, certains revers sont étonnants et bien envoyés. Par contre, ce qui se dessine pour la suite n'est pas complètement surprenant, vues certaines révélations, ça tombe sous le sens, mais j'adhère complètement au but qui va se poursuivre.


L'héroïne est intéressante, réfléchit et forte. Même si les personnages qui l'entourent sont encore bien trop timides pour moi, je trouve que l'accent est vraiment mis sur Mare, et la plupart des seconds rôles ont encore beaucoup de choses à prouver. Ceci dit, à la fin, les rôles sont bien définis donc à voir l'évolution des différentes personnes présentées et beaucoup sont prometteuses.

J'ai un peu regretté le pseudo triangle amoureux qui se dessinait. Les réactions de Mare m'ont quelque peu agacé par moments. Je n'ai pas trop aimé cette façon de juger une personne sur un acte et de s'en détourner si vite, même si par la suite, ça justifiait son comportement. Si ça n'est pas au centre du roman, qu'il y a bien d'autres choses à quoi se raccrocher et qu'on comprend beaucoup de choses à la fin, cette partie de l'histoire n'est clairement pas ce que j'ai préféré.


Ce premier tome m'a fait passer un très bon moment, avec une héroïne que j'ai trouvée franchement sympathique, le tout dans un univers réellement plaisant. Avec des bases simples, l'auteur a construit un univers qui m'a parlé et qui m'a séduit. La roue bien huilée qu'est le monde proposé dans Red Queen va un beau jour dérailler, Mare va se retrouver au centre de ce chambardement, c'est par elle que les choses vont changer. Si le récit prend le temps de se poser, que l'action n'est pas ce qui prime, il reste prenant au travers des informations divulguées et des changements subits par l'héroïne. L'auteur garde quand même de belles choses dans sa manche, si certains revers ne m'ont pas surpris, d'autres si, qui sont en plus bien envoyés. Le livre se termine en beauté, les dernières pages envoient du lourd, elles sont intenses et restent en mémoire. J'aime ce qui se dessine pour la suite, même si une partie tombe sous le sens, j'adore et je prends dors et déjà rendez-vous pour le tome 2.


Une très bonne lecture
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

La série - Red Queen :
1. Red Queen
3. 2017
4. 2018

*******************************



5 commentaires:

  1. ton avis me donne envie de découvrir ce livre ! allez op wish list ;)

    RépondreSupprimer
  2. Il est dans ma wishlist depuis sa sortie en VO et bien qu'il soit sorti en VF je pense plutôt tenter de le lire en anglais ^^

    RépondreSupprimer
  3. Depuis deux ou trois jours, je le vois partout... Je ne vais pas mettre longtemps à craquer ^^

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai que la couverture est superbe !
    Je n'en avais pas entendu parlé, tu as piqué ma curiosité, ce sera sûrement mon prochain achat car l'idée est intéressante.
    Merci pour ton avis !

    RépondreSupprimer
  5. je suis juste totalement tombée amoureuse de ce livre, c'était inévitable pour moi ! Une dystopie fantastique !
    passe sur mon blog si tu veux plus de détails ^^

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.