Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Septembre / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Septembre / ♠ Milady => Septembre / ♠ Milady romance => Septembre / ♠ Pocket Jeunesse => Septembre / ♠ Autres sorties => Sorties Septembre [41]

Mes derniers avis

      

mercredi 19 octobre 2016

La dernière impératrice

Auteurs : Daisy Goodwin
Titre VO : The fortune hunter
Traduction : Suzy Borello
Genre : Roman historique
Edition : Milady
Parution : le 23 septembre 2016
Pages : 569
Prix : 7.90 euros

*Commander sur amazon : La Dernière Impératrice*

Résumé :
Élégant et raffiné, le capitaine Bay Middleton est le meilleur cavalier d’Angleterre, mais est dénué de fortune. Jusqu’au jour où il rencontre l’intrépide Charlotte Baird, une riche héritière, qui tombe amoureuse de lui. Fuyant la Cour de Vienne et son atmosphère étouffante, Sissi va en Angleterre pour participer à une célèbre chasse à laquelle Bay se rend pour être son guide. Tous deux vont alors vivre une passion, ce qui mettra en péril leur avenir.
Mon avis :
La dernière impératrice est un roman qui m'intéressait parce qu'on y retrouvait l'histoire de Sissi, ou une partie de son histoire. Enfin c'est ce que je croyais car ce n'est pas vraiment le cas. La quatrième de couverture part dans une direction un peu faussée du contenu (un autre résumé disponible sur internet parle mieux de l'histoire). On retrouve bien Sissi dans ce roman, mais en tant que personnage tiers. L'histoire se concentre davantage sur deux autres protagonistes, Bay Middleton qui a eu des contacts avec l'impératrice et Charlotte Baird qui fut véritablement la femme de cet homme. L'intrigue est romancée et si certains points sont véridiques, l'essentiel est adapté. J'ai vraiment peu le goût des résumés mensongers qui déforment le contenu ou qui le spoile, mais pour cette fois, celui de ce roman n'a pas porté préjudice à ma lecture.

Si j'avais un point négatif à souligner plus qu'un autre dans ce roman ça serait son rythme. Si vous êtes amenés à vous lancer dans cette lecture ne vous attendez pas à un contenu laissant la place à des retournements ou simplement à des changements de ton. Le récit comporte un rythme régulier et suivant les événements racontés, soit ça plaît et on accroche, soit on s'ennuie et on décroche (ou si vous n'aimez pas abandonner un livre, ça finit en casse-tête ^^). La tranquillité de l'histoire ne m'a pas gêné. Si ce n'est quelques moments légèrement longuets, les événements racontés ont su accrocher mon attention. Les personnages également.


Charlotte Baird n'est pas la plus jolie, elle a un caractère modeste, mais elle dispose d'une certaine intelligence. Elle démontre des traits d'humour et si elle ne brille pas de manière extravagante -pour certains elle est même insignifiante- elle parvient à se faire une place et à attirer l'affection du lecteur. Sa passion pour la photographie (c'est un des éléments inventés, Charlotte n'est pas une figure dont on sait foncièrement beaucoup de choses, l'auteure lui a prêté cette occupation qui était répandue à l'époque) ajoute ce petit plus bien sympathique et laisse place à des passages fort attrayants.

Bay Middleton est un protagoniste appréciable, même si parfois ses actes et décisions me sont restés confuss. Il est parfois inconstant, c'est surtout vrai dès qu'il croise Sissi. Attiré par elle, sa relation avec Charlotte va devenir compliquée. Parfois même lui ne sait pas trop ce qu'il en est, il se retrouve dépassé par la personnalité de Sissi. Ceci dit, quand il ouvre enfin les yeux, certaines choses ne vont pas lui être faciles. Avec lui c'est l'univers de la chasse et les chevaux qui sont mis en avant. Ce n'est pas quelqu'un que j'ai détesté, non il reste avenant et fait preuve de charme et offre de très bons moments de lecture avec Charlotte (bien que pas seulement avec elle), c'est juste que parfois je ne savais plus sur quel pied danser avec lui. Sa relation avec l'impératrice nous fait éprouver pas mal de tristesse pour Charlotte et donc on lui porte rancune.

Ce qu'on découvre chez Sissi n'est pas des plus engageants et ça reste tellement peu par rapport à la vie qu'elle a eue. Elle peut être exigeante, possessive et un brin capricieuse. Ce n'est pas le personnage le plus important de l'histoire, elle fait plus office d'élément perturbateur qu'autre chose. Néanmoins elle a la parole à certaines occasions et on découvre quelques traits de son caractère et de sa vie.


J'ai donc passé un bon moment de lecture avec ce roman. Même si les personnages ne sont pas incroyables, voire même inoubliables, même si les événements ne bougent pas, que le rythme reste le même du début à la fin, j'ai trouvé le tout agréable. La lecture m'est restée fluide, j'ai apprécié ce que je lisais ainsi que les personnages. Ce roman a des choses plaisantes à offrir, autant du coté de l'histoire que des protagonistes. Et, pour faire suite au début de ma chronique, si j'avais un autre point négatif à souligner, ce serait la fin qui est quelque peu rapide, mais l'essentiel est-là.


Une lecture agréable
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

2 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout mais il a l'air vraiment pas mal, je note :)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas cette histoire mais elle à l'air sympa. Je note :)

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.