Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Septembre / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Septembre / ♠ Milady => Septembre / ♠ Milady romance => Septembre / ♠ Pocket Jeunesse => Septembre / ♠ Autres sorties => Sorties Septembre [41]

Mes derniers avis

      

mardi 4 octobre 2016

L'instant précis où les destins s'entremêlent

Auteur : Angélique Barberat
Genre : Roman
Edition : J'ai lu
Parution : le 4 mars 2015
Pages : 444 pages
Prix : 7.40 euros


Résumé :
Kyle a cinq ans lorsqu'il découvre sa mère morte sous les coups de son mari. Recueilli par sa soeur, le petit garçon se réfugie dans la musique. Vingt ans plus tard, il est devenu une rockstar adulée par le monde entier. Mais rien n'efface la colère qui l'habite. Coryn épouse Jack Branningan alors qu'elle a dix-sept ans. Sous ses aspects d'homme parfait, Jack s'avère vite être un mari possessif, jaloux et violent. Un jour, alors que Coryn se promène avec ses deux enfants, l'un d'eux échappe à sa vigilance et se fait renverser par une voiture. A cet instant précis, les destins de Kyle et Coryn s'entremêlent. Mais comment ces deux êtres que tout semble séparer auraient-ils la moindre chance de s'aimer ?
Mon avis :
Angélique Barberat est une auteure dont j'ai souvent entendu du bien. Cela faisait un moment que je voulais lire L'instant précis où les destins s'entremêlent. Malheureusement, je n'ai pas été autant emballé comme beaucoup d'autres lecteurs.


En l'état l'histoire est bonne, mais ma plus grosse bête noire avec ce roman a été le style de l'auteure. J'ai finalement assez rarement un blocage à ce niveau, mais je pense qu'il arrive à tout un chacun de ne pas être sensible face à la plume de tel ou tel auteur. J'ai eu du mal aussi bien avec sa façon d'écrire, la construction de ses phrases, qu'avec ce qu'elle transmettait ou en l’occurrence, ce qu'elle ne me transmettait pas. Les nombreuses phrases courtes que comporte le texte m'ont régulièrement gêné. J'ai trouvé que ça n'aidait pas le récit, que ça ne le rendait pas non plus fluide à ces moments-là.

D'une manière générale, le récit ne m'a pas transmis de grosses émotions, elles ont été même très peu à se manifester, alors que les événements s'y prêtaient totalement. De même, l'auteure aurait pu davantage aller au fond des choses. La violence ambiante ne se retrouve être fatalement qu'une ambiance, une peur prégnante pour Coryn et le lecteur se contente de recueillir les sentiments des personnages, sans véritablement les ressentir. On sait, on comprend ce qu'il se passe, on est révolté, mais avec un sujet pareil, je m'attendais à avoir le coeur bien plus serré. Et on retrouve des passages coupés au moment le plus crucial. Il y a quand même des sensations que j'ai éprouvées. Outre la révolte, beaucoup d'injustice, on se sent impuissant pour Coryn. Et finalement, j'ai eu une ébauche de ce que je voulais. Il n'y a eu que dans les dernières pages ou l'histoire a trouvé un chemin vers mon cœur. J'ai été émue et touchée par ce qui se déroulait, par ce mélange de tristesse et de joie. La fin, m'a en ce sens, beaucoup plu. Tout ce qui se passait avant n'était pas déplaisant, je n'ai juste pas été embarquée comme je l'espérais.


J'avoue que ce genre d'histoire, j'ai bien plus l'habitude de les lire à la première personne du singulier. Je ne suis plus si familière avec la troisième personne du singulier et même s'il m'arrive de lire des romans avec ce point de vue (et de les trouver bons) pour cette histoire, encore une fois, le je aurait été plus judicieux. C'est le genre de récit qu'il est plus facile de vivre avec un je, on est comme ça plus proche des personnages et en l’occurrence ici il aurait été carrément adapté. Je reviens au style de l'auteure que j'aurais trouvé distant, presque froid. Je ne parle pas si souvent de la plume d'un auteur, seulement si un élément m'a frappé, je n'hésite pas. Même si cela peut-être terrible de dire ça, j'ai toujours mis un point d'honneur à écrire dans mes billets la vérité. J'ai trouvé que l'auteure n'était pas assez dans l'émotion, et sa manière d'écrire, les phrases courtes, l'utilisation du il pour les personnages, tout ça a fait que, personnellement, je ne me suis pas sentie en phase avec l'histoire.

Pour autant je n'ai pas passé un mauvais moment, elle s'est même bien passée et dans l'ensemble j'ai apprécié ce que j'ai lu, mais j'attendais beaucoup plus de ce roman. Tout ce que j'ai dit se rattache à un sentiment très personnel, qui ne sera peut-être pas compris, mais c'est le mien et j'ai le droit d'avoir un avis. J'ai trouvé l'histoire intéressante, la fin très belle, mais tout ce qui se déroule avant n'a pas eu l'effet escompté. Je n'ai pas été sensible à l'écriture d'Angélique Barberat et son histoire aurait pu être plus émouvante qu'elle ne l'a été. A vous de voir si vous avez envie de vous lancer, il y a tant d'avis positifs sur cet ouvrage, que mon avis ne doit pas être pris pour parole d’Évangile. Évidemment ça vaut pour tous mes avis, tous les avis en général. Rien ne vaut de multiplier les points de vue et ensuite à vous de faire un tri dans tout ça.


Une lecture agréable
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

6 commentaires:

  1. Il a l'air vraiment top, je note :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je ne l'ai pas trouvé exceptionnel, mais je sais qu'il peut tout à fait plaire :D

      Supprimer
  2. J'adore le titre de ce roman, tout le reste m'emballe moins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu mon avis, j'imagine ^^ Mais beaucoup de monde a aimé.

      Supprimer
  3. Qu'est-ce que je l'ai aimé ce roman! Il fait partie de mes livres préférés. Parfois il m'arrive la même chose que toi le style ne passe pas il n'y a rien à faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement quand on commence à ne pas trop accrocher, c'est rare que ça change :/

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.