Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Mai et Juin / ♠ J'ai lu => Juin - Juillet / ♠ Milady => Juin / ♠ Milady romance => Juin / ♠ Pocket Jeunesse => Juin / ♠ Autres sorties => Sorties Juin [38]

Mes derniers avis

       

vendredi 27 janvier 2017

Journal d'un marchand de rêves

Auteur : Anthelme Hauchecorne
Genre : Science-Fiction - Steampunk
Edition : L'atelier Mosesu / Pepper
Publication : le 20 octobre 2016
Pages : 557
Prix : 19 euros

*Commander sur amazon : Journal d'un marchand de rêves*

Résumé :
J'ai séjourné en hôpital psychiatrique. Pas de quoi fouetter un chat sauf lorsque, comme moi, vous êtes fils de stars. Par crainte du scandale, mes parents m'ont expédié loin d'Hollywood, dans la vieille Europe. Les meilleurs spécialistes m'ont déclaré guéri. En vérité, la thérapie a échoué. Les songes ont repris, plus dangereux que jamais. Malgré moi, je me trouve mêlé aux intrigues de puissants Rêveurs. Des gens charmants et bien décidés à m'éliminer, mais avec élégance. M'entêter serait totalement déraisonnable. Pourtant, deux plaies à vif m empêchent de tourner la page... La première est une fille. La seconde, une soif de vengeance. Je m'appelle Walter Krowley. Vous tenez mon journal intime. Prenez-en soin. Ce livre pourrait devenir mon testament...
Mon avis :
Avec Journal d'un marchand de rêves c'était un peu comme me plonger dans l'inconnu total. Le résumé était alléchant, mais au final je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre. Ce roman sort des sentiers battus, un point fort qui suffit qu'on s'intéresse a minima à cet écrit d'Anthelme Hauchecorne.


Walter Krowley est un héros atypique, un héros un peu, voire beaucoup, insouciant, qui ne se préoccupe par vraiment des conséquences de ses actes, même en sachant que ce qu'il s’apprête à faire est une immense bêtise. Il n'est pas bête pour autant, mais il possède le genre de détachement qui lui permet d'accomplir quelque chose sans penser à ce que ça peut amener par la suite, que ça soit en positif ou en négatif. C'est un héros avec lequel on peut s'attendre à tout, un héros complètement casse-cou, même s'il n'est pas ce qu'on pourrait qualifier de courageux non plus, et ces particularités n'ont pas été loin de me déplaire. Cela a changé de mes habitudes, et ça fait parfois tout simplement du bien surtout quand l'expérience se révèle réussie. D'autant plus que ce genre de personnage, dans l'univers développé par l'auteur a apporté une sérieuse dose d'inconnu à ma lecture, un sentiment bien agréable puisqu'on ne peut quasiment pas deviner quel va être les actions dudit personnage.

L'histoire se déroule presque exclusivement dans le monde des rêves. Les incursions dans le monde réel sont assez rares et elles ne font pas forcément partie de ce que j'ai préféré, mais je ne m'attendais pas non plus à passer autant de temps dans l'univers imaginaire, surtout au vu des premières pages ou encore du résumé. Le monde alternatif, le monde des rêves, est un vrai vivier propice à l'imagination. Il reste ancré dans une certaine réalité, les personnes qui rêvent ont conscience d'être en train de dormir et la mention du monde réel a régulièrement court. Il n'est pas étonnant que ce qui s'y déroule soit plus passionnant que le reste, qui n'en demeure pas moins intéressant.

Cet univers des songes est une machine bien huilée, avec son propre vocabulaire, ses habitants qu'on assigne à des missions, ses gentils, ses méchants, ses spécificités... La mythologie mise en place est riche et fascinante. Comme Walter ne suit pas vraiment les règles, son arrivée est un gros bazar, il ne fait rien comme il faut, et le lecteur suit les choses au rythme de son héros. C'est peut-être un des points que je reproche au récit, cette entrée en matière où on découvre des choses d'une manière qui ne m'a pas forcément convenu, de manière décousue, parfois incomplète au départ. L'autre point que j'ai trouvé fort dommage c'est la place des Ça, ces créatures qui sont attachés aux rêveurs et dont je vous laisse l'entièreté de la découverte. Le premier contact entre Walter et son Ça n'est pas idéal, le héros se lançant dans d'autres occupations que celle de potasser, mais par la suite je ne pensais pas qu'on les verrait si peu. C'était un élément qui m'a tout de suite attirée donc forcément sa rareté m'a amené une petite déception.


Je suis ressortie de cette lecture avec un bon sentiment. Le plus a été de m'être laissée porter par les événements, d'avoir pu suivre le rythme des personnages et d'avoir goûté à leurs aventures, sur l'instant présent. J'ai été parfois surprise par des choix que le héros pouvait faire ou j'ai pu être aussi perplexe face à sa nonchalance mais pas que. D'autres composants du récit m'ont amené ce genre de ressenti. Mais de manière générale l'histoire possède une dynamique accrocheuse et les retournements sont de la partie.

Autant Walter peut faire n'importe quoi, autant il n'est pas le seul qui peut réserver son lot de surprise. Les autres personnages sont assez originaux dans leur genre. Anthelme Hauchecorne a créé des personnages qui restent en tête, qu'on apprécie ou pas suivant leur caractère. Ce qu'a construit l'auteur m'a parfois rappelé Lombres de China Mieville. On se retrouve avec un univers décalé, ou l'étrange côtoie le farfelu avec des personnages et une histoire qui peuvent l'être tout autant. Je n'avais pas du tout accroché à Lombres, mais ici l'ensemble a fonctionné avec moi et même si j'ai des bémols, Journal d'un marchand de rêves vaut la découverte. Il n'est pas si fréquent de croiser ce genre d'univers avec des personnages qui vous le rendent bien. Anthelme Hauchcorne a prévu, en compagnie d'un autre auteur, de revenir dans cet univers, avec un tout nouveau personnage. Chaque roman serait indépendant. Je suis curieuse de voir ça, surtout qu'on suivra un premier rôle féminin.


Une lecture agréable
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict 

La série - L'atlas des songes :
1. Journal d'un marchand de rêves
2. Chasses nocturnes (Titre provisoire) 

 *************************************

 

4 commentaires:

  1. J'ai complètement adoré ce roman. Et je suis d'accord avec toi. Je voulais le présenter lors de l'association littéraire dont je fais partie mais j'ai tellement peur de spoiler, de ne pas en dire assez que je ne l'ai pas encore présenté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, c'est parfois dur de gérer le contenu quand on explique l'histoire ^^

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas ce livre et je pense qu'il peut me plaire. Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.