Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Octobre-Novembre / ♠ J'ai lu => OctobreNovembre / ♠ Milady => OctobreNovembre / ♠ Milady romance => OctobreNovembre / ♠ Pocket Jeunesse => Octobre - Novembre / ♠ Autres sorties => Sorties Octobre

Mes derniers avis

       

dimanche 29 janvier 2017

Vivants

Auteur : Isaac Marion
Titre VO : Warm Bodies
Traduction : Benoît Domis
Genre : Science-Fiction
Edition : Bragelonne
Publication : le 21 octobre 2011
Pages : 318
Prix : 17 euros

*Commander sur amazon : Vivants*

Résumé :
R est un zombie. Il n'a pas de nom, pas de souvenirs, pas de pouls. Mais il rêve. Dans les ruines d'une ville dévastée, R rencontre Julie. Elle est vivante, palpitante. C'est un jaillissement de couleurs dans un camaïeu de gris. Et sans vraiment savoir pourquoi, R choisit de ne pas la tuer. C'est le début d'une étrange relation, à la fois tendre et dangereuse. Ce n'était jamais arrivé. R bafoue les règles des Vivants et des Morts. Il veut respirer de nouveau, il veut vivre, et Julie va l'aider. Mais leur monde ne se laissera pas transformer sans combattre.
Mon avis :
À l'époque où Vivants est sortie il a fait énormément parler de lui. J'étais à ce moment loin d'être partante pour lire des titres avec des zombies, pourtant j'avais craqué. Je savais que le roman d'Isaac Marion n'était pas orienté horreur, qu'on allait avoir une romance à se mettre sous la dent.


Effectivement une romance il y en a bien une. Une romance entre une humaine et un zombie. Sur le papier ça fait tout de suite très curieux, surtout quand R, notre héros, est bel et bien mort, qu'il n'est peut-être pas en état de décomposition avancé (son apparence n'est pas repoussante, certes, mais quand même), mais c'est un Zombie dans le sens le plus courant du terme. Il se nourrit de chair humaine, préférant le cerveau, ce met si fabuleux, il a cette envie qui le tenaille lorsqu'un être humain se trouve à proximité. En lisant les premières pages, imaginer une romance survenir n'est pas des plus faciles. Pourtant R n'est pas un zombie commun. Il pense et il arrive à prononcer quelques mots. Et c'est sa façon de penser qui fait qu'on commence à entrevoir la chose possible, ou en tout cas ce qui rend ce cheminement du livre bien moins curieux. D'ailleurs tout se précise pour lui lorsqu'il croise Julie, l'humaine par qui tout va changer. R commence à voir certaines choses différemment, il s'ouvre à un sentiment qu'il avait oublié.

Ce qui m'aura le plus dérangé dans ce roman c'est le peu d'explications ou la facilité avec laquelle l'auteur ne s’embarrasse pas de détails. En fait souvent les choses arrivent et puis c'est comme ça. C'est un peu limite, surtout pour ce genre de roman. Je ne me suis pas contentée, ni satisfaite de ce que l'auteur amenait. Au début je me disais qu'on ne savait rien parce qu'on suivait R, un zombie qui n'a aucun souvenirs il ne se rappelle même pas de son prénom. Vu l'évolution de l'histoire, ce qui arrive quand on n'est plus à l'aéroport, l'auteur aurait pu amener plus d'éléments, plus de réponses. Et puis il y a la fin. Vu le chemin qu'il fait prendre à ses personnages, vu le devenir des zombies, le minimalisme des explications apportées à ce moment-là renforce cette idée d'un ensemble simple. Toujours avec cette fin, je l'ai trouvée assez particulière. Elle frise même le manque de crédibilité. Mais pourquoi pas après tout, l'idée n'est pas mauvaise dans le fond.

Si ce n'est les gros bémols cités dans le paragraphe du dessus, j'ai passé un bon moment. Le roman est parfois curieux (j'ai eu du mal avec les relations charnelles entre zombies. Vous avez bien lu) et il comporte des facilités. Je ne voyais pas le contenu tel quel et ça n'est pas péjoratif quand je dis ça. J'ai trouvé certains passages très sympas, d'autres moins, mais globalement j'ai plutôt un bon avis sur ce roman. R est un personnage agréable, sa façon de penser m'a plu, son évolution également. Le voir s'ouvrir à l'amour, voir ce qu'il pense de Julie, le voir réfléchir à son état, aux autres, c'est un des points que j'ai le plus aimé. C'est très compliqué de se mettre à la place de Julie, de se positionner sur la romance dans le cas présent, mais elle reste un bon protagoniste. Les seconds rôles sont assez intéressants également. Ah est l'idée des différents types de zombies m'a bien plu.


Une lecture agréable
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
1. Vivants
1.5. The new hunger
2. The burning world - le 7 février 2017


4/10

7 commentaires:

  1. Je n'ai pas aimé ce livre. Comme tu le dis la fin est vraiment particulière et ne m'a pas plu du tout. Mais c'est tout le livre qui est complètement contradictoire avec cette première personne qui cloche et les souvenirs de Perry qui plombent le récit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien aimé le point des souvenirs, même s'il y a eu quelques bizarreries avec aussi. Pour le reste, pas mal de poins peuvent faire en sorte qu'on n'apprécie pas la lecture, certains choses sont déstabilisantes et manquantes.

      Supprimer
  2. J'avais beaucoup aimé, notamment sur la réflexion des relations avec autrui, et tout le développement autour de R, sans compter le parallèle plutôt fun avec Roméo et Juliette :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que je suis quasi complètement passé à côté de certaines réflexions ^^

      Supprimer
  3. Ce livre est dans ma liseuse depuis des siècles... Et je ne parle même pas du DVD du film Warm Bodies! x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était presque la même chose pour moi et le film ça faisait aussi un moment ^^

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.