Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/06/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Mai - Juin / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Mai et Juin / ♠ J'ai lu => Juin - Juillet / ♠ Milady => Juin / ♠ Milady romance => Juin / ♠ Pocket Jeunesse => Juin / ♠ Autres sorties => Sorties Juin [38]

Mes derniers avis

       

jeudi 23 mars 2017

La dernière réunion des filles de la station-service

Auteur : Fannie Flagg
Titre VO : The All-Girl Filling Station's Last Reunion
Traduction : Jean-Luc Piningre
Genre : Roman contemporain
Edition : Pocket
Parution : le 7 avril 2016
Pages : 507
Prix : 8 euros

*Chez Pocket : La dernière réunion des fille de la station-service*

Résumé :
Maintenant que la dernière de ses filles a convolé en justes noces, Sookie peut enfin s’autoriser à ne rien faire. À presque 60 ans, il serait temps ! Seulement, une lettre livrée par erreur vient soudain bousculer son paisible programme.
Mise sur la piste d’une mystérieuse vieille dame, femme libre et héroïne de guerre, Sookie retrace à tâtons le fil de son histoire. Ses pas la mèneront à une lointaine station-service du Wisconsin où l’attendent un autre passé et, peut-être, un nouveau départ…
Mon avis :
Vous connaissez peut-être déjà cette auteure avec son roman le plus connu et qui a été adapté en film : Beignets de tomates vertes. Je ne l'ai pas lu, je l'ai découverte avec La dernière réunion des filles de la station-service.


Je crois que l'auteure est coutumière du fait, mais ce roman se déroule sur deux temporalités différentes. Dans le passé nous sommes aux portes de la seconde Guerre Mondiale, nous découvrons l'histoire de Fritzi, qui fait partie d'une famille d'immigrés polonais, l'un de ses parents a débarqué aux États-Unis au début des années 1900. Fritzi est une sacrée femme qui a eu un rôle non négligeable, un rôle fortement mésestimé par l'histoire, par l'armée et par les hommes, lors de la guerre 39/45. On la découvre avec sa famille un peu avant que le conflit n'éclate dans un cadre qui sent l'essence et qui s'invite sur le titre du roman, une station-service.

Cette partie de l'histoire m'a beaucoup plu car contrairement à l'histoire qui se déroule dans les années 2000, elle est plus dynamique et les personnages qu'on suit sont plus intéressants. Le début de cette partie ma plaisant déjà, mais mon intérêt est monté crescendo lorsque la guerre a éclaté. J'y ai découvert un pan (que je n'évoquerais pas, ayant apprécié de le découvrir par moi-même) que je ne connaissais pas du tout et que j'ai trouvé diablement attirant. En plus avec un personnage comme Fritzi et certaines de ses consœurs, on ne s'ennuie pas. Voir des femmes prendre part, à leur manière, à la guerre, les voir s'investir totalement, c'est impressionnant. Les difficultés qu'elles rencontrent sont dépeintes et, constater comment elles ont été traitées est aberrant, surtout à la fin. Alors l'auteure ne rentre pas forcément dans les détails, mais par bribes, le récit possède déjà un bel attrait.

Pour l'autre partie de l'histoire il ne se passe pas grand-chose pendant très longtemps. On y suit Sookie, une femme de 60 ans qui va apprendre une nouvelle bouleversante. Son quotidien très simple défile, un quotidien qui n'est pas palpitant, mais qui a le mérite de se lire, d'ailleurs le roman se lit tout seul, les courts chapitres aident énormément à la fluidité de la lecture (seuls les deux premiers sont assez longs). J'ai deviné ce premier retournement avant qu'on me l'annonce, tout comme un autre assez important également. Je ne sais pas si l'auteure voulait surprendre, mais elle n'a pas réussi avec moi. Il faut dire qu'un indice pour chaque nouvelle se présente avant qu'on nous la dévoile. C'est dommage parce que le roman n'est pas à proprement parler incroyable, mais je vous rassure il m'a vraiment bien plu, et si les surprises avaient été au rendez-vous, il aurait gagné en qualité. Ceci dit des qualités il en possède d'autres.

Si j'ai moins apprécié Sookie que Fritzi, sa personnalité lisse et son manque de caractère (c'est une femme est conciliante et gentille) n'attirent pas plus que de raison, au fil des pages elle amène tout de même la sympathie. En plus on ne peut pas dire qu'en tournant la dernière page, elle n'ait pas évolué, même si ce n'est qu'un peu. L'avantage de chacune des parties de l'histoire c'est qu'elles nous permettent de rencontrer des rôles très distincts et l'ambiance étant très différente un lecteur saura, je pense, trouver son compte avec l'une ou l'autre, si ce n'est les deux. Je l'ai dit plus haut mais ma préférence va à la partie du passé, pour autant sur la fin avec l'avancée de Sookie dans son histoire, je me suis pris à trouver un regain d'intérêt pour ce qu'elle vivait et surtout l'auteure réussie à nous servir une bien jolie fin. J'ai adoré les dernières pages. J'ai refermé le roman avec une grande satisfaction.


Une lecture agréable
Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

4 commentaires:

  1. JE suis vraiment très très curieuse face à ce roman ! :D

    RépondreSupprimer
  2. je pensais que je ne l'avais pas, mais au final je me rends compte qu'il est dans ma PAL (achat de février en plus !) du coup avec ta chronique et le savoir que je l'ai : il sera dans mes prochaines lectures :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention, perdre la mémoire aussi vite est inquiétant :p

      Supprimer
  3. Ce livre me tente vraiment beaucoup. J'espère pouvoir le découvrir bientôt :)

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.