Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Octobre-Novembre / ♠ J'ai lu => OctobreNovembre / ♠ Milady => OctobreNovembre / ♠ Milady romance => OctobreNovembre / ♠ Pocket Jeunesse => Octobre - Novembre / ♠ Autres sorties => Sorties Octobre

Mes derniers avis

       

jeudi 17 août 2017

Power Club, tome 2 : Ondes de choc de Alain Gagnol

Auteur : Alain Gagnol
Genre : Science-Fiction - Young Adult
Edition : Syros
Publication : le 4 mai 2017
Pages : 500
Prix : 17.95 euros

*Commander sur amazon : Power Club, tome 2 : Ondes de choc*


Être un simple pion qui fait le buzz dans les médias ? Neutraliser les criminels même s’il en coûte la vie à de nombreux civils ? Se laisser manipuler, tout comme l’opinion publique, par les politiciens ? Très peu pour Anna qui va payer cher son intégrité. Autrefois adulée, aujourd’hui détestée, elle seule peut prouver au monde entier ce qu’est une vraie super-héroïne.

Même si j'avais eu plusieurs retenues dans le tome précédent j'avais passé un très bon moment. J'avais ouï dire que le tome 2 était encore mieux et ça m'a fortement titillé d'entendre et de lire ça, donc j'ai outrageusement avancé ma lecture de cette suite.


J'ai de nouveau passé un très bon moment, avalant les pages sans m'en rendre compte. La lecture est toujours aussi fluide et il est tellement agréable d'avancer dans un roman sans aucun souci. Il y a encore une fois des petits points qui m'ont chagriné, mais ils n'ont absolument pas entaché mon plaisir à la lecture. Le principal défaut que j'ai noté se situe du côté de la romance. Si elle reste légère, je n'ai pas été convaincue par ce qu'amenait l'auteur avec les concernés. J'avais signalé dans ma chronique du premier opus qu'un élément était de trop, il s'agissait justement de la romance. Étant données le peu d’interactions qu'avaient Anna avec celui vers lequel se dirigent ses sentiments, la romance qui était présente manquait en conséquence de crédibilité et n'avait pas vraiment lieu d'être. Je réitère mes propos pour cette suite, bien que ça ne soit pas si gênant que ça.

J'en arrive tout naturellement à l'autre défaut que j'ai noté, le manque de présence et de développement des personnages secondaires. L'histoire est très centrée sur Anna et l'auteur ne s'attarde pas beaucoup sur les seconds rôles, à mon plus grand regret. Beaucoup sont intéressants et accrocheurs et il est frustrant de parfois les voir si peu. C'était fort dommage avec les autres super-héros dans le tome 1, étant donné le contexte de l'intrigue, mais moins embêtant ici vu vers quoi on se dirige. C'est plus du côté de ceux qui sont normaux que j'aurais apprécié que l'auteur en donne plus. Il est vrai qu'il y a un nombre certain de protagonistes secondaires et il n'est pas forcément facile de laisser une grande place à tous. Après, la plupart des actions qui se déroulent dans ce tome se focalisent sur Anna, un peu comme dans le précédent, et les seconds rôles n'y ont pas toujours une place. Il y en a cependant un qu'on voit plus qu'avant, l'avocat de la famille de l'héroïne, une personne très appréciable donc j'ai aimé l'implication auprès d'Anna. On voit aussi un peu plus les parents de cette dernière, donc il y a de bonnes choses aussi, malgré mes réticences.

Du côté de l'intrigue, j'ai beaucoup aimé le chemin qu'avait pris l'auteur. Avec la fin du premier tome, on pouvait se demander ce qu'il allait se passer et je n'ai pas été déçue. Certes la première moitié du roman peut paraître un peu calme, et les cent premières pages prennent leur temps, mais par la suite, Alain Gagnol se rattrape prestement. Il se passe globalement beaucoup de choses et la deuxième moitié du texte n'est qu'un enchaînement d'événements attirants et exaltants. L'auteur n'y va parfois pas de main morte, et, c'est tant mieux, ou pas. Je ne vais pas oublier le passage marquant se déroulant à un moment précis et qui est un concentré d'émotions. La fin de ce tome attise la curiosité tout en refermant une parenthèse. Je trouve ce genre de fin pour le moins agréable. Dans tout ça, je dois dire que les réactions et agissements de l'héroïne m'ont tout autant plu.


Ce tome est aussi l'occasion pour Alain Gagnol de continuer à dénoncer certains travers. Il est facile d'aduler quelqu'un quand tout va bien, quand il participe à aider et à faire de bonnes actions mais au moindre faux pas ceux qui lui vouaient une adoration certaine s'en détournent et en arrivent parfois à la violence. Il est tout aussi aisé pour les grandes têtes pensantes de faire un exemple, en écartant nombre de paramètres. Anna n'est souvent pas aidée et affronte dans ce tome des obstacles compliqués en étant tiraillée par sa nature.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :

Dans la même série :
1. L'apprentissage
2. Ondes de choc
3. Un rêve indestructible - 2018
- Série terminée-

2 commentaires:

  1. J'ai l'impression que la couverture ne convient pas trop avec l'histoire. En la voyant, j'ai eu le sentiment que c'était une romance, et visiblement ce n'est pas le cas.
    En tout cas, merci de m'avoir fait découvrir cette série!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a quand même le titre qui fait pas vraiment romance ^^. Après la couverture du tome 1 est différente, tu devrais bien moins avoir cette impression.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.