Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 07/12/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Octobre-Novembre / ♠ J'ai lu => OctobreNovembre / ♠ Milady => OctobreNovembre / ♠ Milady romance => OctobreNovembre / ♠ Pocket Jeunesse => Octobre - Novembre / ♠ Autres sorties => Sorties Octobre

Mes derniers avis

      

dimanche 19 novembre 2017

La trilogie de la poussière, tome 1 : La belle sauvage de Philip Pullman

Auteur : Philip Pullman
Titre VO : The book of dust, book 1 : La belle sauvage
Traduction : Jean Esch
Genre : Fantasy - Jeunesse
Edition : Gallimard Jeunesse
Parution : le 16 novembre 2017
Pages : 530 pages
Prix : 22 euros



À l'auberge de la Truite, tenue par ses parents, Malcolm, onze ans, voit passer de nombreux visiteurs. Tous apportent leurs aventures et leur mystère dans ce lieu chaleureux. Certains sont étrangement intéressés par le bébé nommé Lyra et son dæmon Pantalaimon, gardés par les nonnes du prieuré tout proche. Qui est cette enfant ? Pourquoi est-elle ici ? Quels secrets, quelles menaces entourent son existence ? Pour la sauver, Malcolm et Alice, sa compagne d'équipée, doivent s'enfuir avec elle. Dans une nature déchaînée, le fragile trio embarque à bord de La Belle Sauvage, le bien le plus précieux de Malcolm.

Cela fait plus d'une dizaine d'années que j'ai lu la trilogie A la croisée des mondes et que j'ai donc quitté cet univers. Elle m'est restée en tête pendant tout ce temps, parce qu'il est difficile d'oublier Lyra, son daemon Pantalaimon et d'autres personnages marquants. Mais, il y a aussi le monde créé par l'auteur, avec ses particularités, qui continuaient de vivre en moi et auquel je repensais de temps en temps. À l'annonce d'une autre série se déroulant dans le même univers, j'étais folle, folle de joie et tellement impatiente de la découvrir. Ce premier tome est prometteur, mais il n'en reste pas moins une petite déception.


La quatrième de couverture était une sorte de promesse, la promesse d'une aventure saupoudrée d'une bonne dose de danger. On retrouve ça dans le roman, mais très tardivement. Il faut attendre un long moment avant que notre trio de héros parte sur les eaux sur La Belle Sauvage. N'espérez pas que ça arrive avant les 300 premières pages, soit passé plus de la moitié du livre. Je ne vais pas dire que je me suis ennuyée pendant ma lecture, l'intrigue a su m'offrir un certain intérêt et un certain plaisir, mais au bout d'un moment j'ai commencé à trouver le temps long.

Avant l'épopée en bateau, on a tout le temps de faire la connaissance du personnage principal, Malcolm qui du haut de ses 11 ans m'a impressionné et a gagné mon affection. Il sait se rendre utile et il n'hésite pas à proposer son aide pour les gens qu'il apprécie. Quand quelque chose lui tient à cœur, il fonce, il se donne à fond et fait tout pour aller au bout de ses idées et de ses envies. C'est un jeune garçon vraiment très appréciable et Philip Pullman a composé là un héros très intéressant et très attirant. Pour celle qui va s'embarquer avec lui sur La Belle Sauvage, j'ai été un peu déçue. Alice se fait longtemps discrète et elle n'est jamais réellement parvenu à titiller mon intérêt. Comme compagne elle fait un peu pâle figure. Des personnages secondaires qu'on croise, et il y en a plusieurs, beaucoup sont sympathiques. Il y a des visages connus, c'était un plaisir de les retrouver, enfin façon de parler vu que certains ne sont pas des enfants de cœurs dans À la croisée des mondes. Globalement j'ai tout de même noté une timidité dans la manière de traiter les protagonistes, à part Malcolm, en 530 pages l'auteur pouvait aller plus loin.


Nostalgique que j'étais, je retiens ce plaisir que j'ai eu d'ouvrir ce premier tome, de renouer avec les écrits de l'auteur dans cet univers, de revoir certaines figures ou certaines inventions qui lui sont propres. Mais il y a surtout eu cette forte émotion ressentie lorsque le premier daemon a fait son apparition. Cette spécificité a toujours eu un attrait spécial à mes yeux, c'était quelque chose de magique et j'ai de nouveau éprouvé ça en me plongeant dans La Belle Sauvage. La relation entre un humain et un daemon est précieuse, ça me parle beaucoup.


Ce premier tome m'a donné le sentiment de n'être qu'une introduction, une introduction vers l'autre série de l'auteur, à savoir : A la croisée de mondes. Vous allez me dire pourquoi pas vers les tomes 2 et 3 de La trilogie de la poussière ? Parce que ces fameux tomes 2 et 3 se déroulent dix ans après À la croisée de mondes et donc 20 ans après ce premier tome. J'espère me tromper et voir que finalement il n'y aura pas besoin d'intercaler la première série pour pleinement apprécier la suite, mais avec une construction pareille, j'émets un doute. D'ailleurs pour moi, si ce premier tome peut être lu par ceux qui n'ont pas lu l'autre trilogie de l'auteur, j'ai trouvé qu'il manquait parfois des explications, notamment sur les daemons. Si je dis ça c'est que moi-même j'ai ressenti ce manque, alors que je connais déjà l'univers. Mais bon en 15/20 ans, je ne me souvenais pas de tout donc certaines informations en plus n'auraient, parfois, pas fait de mal. Il n'y a cependant rien d'insurmontable, ni de grave pour que vous vous priviez de cette lecture, si d'aventure vous voulez vous lancer sans avoir lu À la croisée de mondes.


Il est des déceptions plus grandes que les autres et celle-ci en est fait partie. Comme dit plus haut je ne me suis pas ennuyée pendant ma lecture, mais j'attendais tellement plus de ce premier tome. L'aventure vécue par Malcolm, Alice et la petite Lyra, âgée de quelques mois, est passée trop vite. Le début est trop long, pas inintéressant on apprend et découvre pas mal de choses, mais l'auteur prend trop de temps pour amorcer son histoire. Une fois que les héros sont dans le bateau les choses se sont améliorées, mais j'ai eu du mal à être captivé par l'histoire. On passe trop peu de temps sur le bateau et chaque rencontre qui arrive, chaque fois que les personnages doivent s'arrêter quelque part, les choses vont vite et je vous avoue que j'ai trouvé certaines choses obscures. La magie ambiante, dont on a un aperçu au début du livre (au travers des daemons par exemple), s'accentue par la suite, jusqu'à devenir tellement particulière que j'ai été perdue. Je ne comprenais pas pourquoi il se passait ce qui se passait. J'en reviens au manque d'explications que j'ai déjà signalé. Il se peut aussi que je n'ai pas été très attentive parfois et que je sois passée à côté d'informations.

Je m'attendais à tellement plus, j'attendais tellement plus de ce premier tome. Vous connaissez ce phénomène qui veut que lorsqu'on attend beaucoup d'un titre, on soit souvent déçue, c'est ce qui m'est arrivé. Je place tous mes espoirs dans la suite, parce que même si cette lecture n'a pas été telle que je l'espérais, je compte bien poursuivre l'aventure.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
1. La belle sauvage
2. The secret commonwealth - ??? 
3. ???

6 commentaires:

  1. Ouille... comme je comprends ton amertume, c'est dur d'être déçue par un univers qui nous a fait rêver...

    Du coup j'appréhende un peu... mais je pense tenter l'aventure malgré tout, car ce héros a l'air fort dympathique... Et puis après tout c'est Pullman !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que si tu as aimé Les royaumes du nord, c'est un peu un passage obligé ^^ Et oui c'est quand même Philip Pullman. Je te souhaite d'aimer plus que moi :D

      Supprimer
  2. Oh mince c'est dommage que ce livre soit une déception surtout si tu avais aimé la première trilogie... Personnellement, je n'ai lu que le premier tome de A la croisée des mondes donc je vais finir cette saga avant de me lancer dans la nouvelle :)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai attendu d'avoir terminé ma lecture pour jeter un oeil à ton avis et ... on a apparemment ressenti la même chose, et surtout le même manque. Alors non ce n'est pas mauvais en soi, c'est intrigant dès le début, la relation Malcolm/Asta m'a émue, et Malcolm campe un héro sympathique auquel on s'attache forcément. MAIS ce n'est pas suffisant :( Je n'ai pas retrouvé la magie qui m'avait envahie avec Les royaumes du nord (que je vais d'ailleurs m'empresser de relire ! :D)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bon espoir pour la suite, vu ce dans quoi va se lancer l'auteur. Ça promet, mais j'espère ne pas tomber de haut comme avec ce premier tome :(

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.