Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne =>  / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Octobre-Novembre / ♠ J'ai lu => OctobreNovembre / ♠ Milady => OctobreNovembre / ♠ Milady romance => OctobreNovembre / ♠ Pocket Jeunesse => Octobre - Novembre / ♠ Autres sorties => Sorties Octobre

Mes derniers avis

       

dimanche 29 octobre 2017

DC Icons, tome 1 : Wonder Woman - Warbringer de Leigh Bardugo

Auteur : Leigh Bardugo
Titre VO : DC Icons, book 1 : Wonder Woman - Warbringer
Traduction : Marion Roman
Genre : Fantastique - Young Adult
Edition : Bayard Jeunesse
Parution : le 6 septembre 2017
Pages : 580 pages
Prix : 16.90 euros

*Commander sur amazon : Wonder Woman - Warbringer*


Un bateau explose au large de l'île de Themiscyra où vivent les Amazones. Bravant l'interdiction d'accueillir des humains sur l'île, la princesse Diana, 17 ans, décide de porter secours à Alia, une jeune fille de son âge. Mais à quel prix ? En la sauvant, Diana a non seulement enfreint la loi de son île mais aussi ébranlé l'ordre du monde. Tout l'oppose à Alia, jeune ambitieuse qui évolue dans la haute société new-yorkaise et la prend pour une top model prisonnière d'une secte primitive. Pourtant, ensemble, elles vont devoir contrer la malédiction qui pèse sur Alia. Armée de son lasso de vérité et de ses bracelets pare-balles, Diana suit Alia à New York. Elle va découvrir l'amitié, l'amour et la trahison tout en apprenant ce que signifie être une super-héroïne...

Je suis tombée amoureuse de Wonder Woman grâce au film DC sorti récemment, il était donc naturel que j'ai envie de me plonger dans ce roman qui lui était consacré. Le fait qu'il soit écrit par Leigh Bardugo n'est pas innocent dans l'histoire non plus.
Wonder Woman - Warbringer est le premier tome d'une série (qui devrait en compter 4) qui va mettre en scène un héros DC différent et qui sera écrit par un auteur différent à chaque fois. Celui-ci est celui qui me faisait le plus envie, mais je pense me pencher sur les autres, appréciant le principe.


L'entrée en matière est assez dynamique, après quelques pages d'installation, l'élément perturbateur pointe le bour de son nez. On connaît donc rapidement les tenants et les aboutissants qui sont de rigueur dans le roman. Une fois que Diana est lancée dans le monde, j'ai trouvé que l'histoire peinait. Certains passages sont agréables à lire, notamment les remarques de Diana sur le nouvel environnement qu'elle découvre et les habitudes des gens lambda, mais concrètement il ne se passe rien de fondamentalement fou et cet état dure pendant un bout de temps. Le récit comporte bien quelques phases d'action, au vu du personnage principal pas assez à mon goût, mais la plupart du temps les événements ne m'ont pas accroché et passionné autant que je l'aurais voulu. L'auteure démontre dans les dernières pages qu'elle a de la ressource, et ses autres romans allaient en ce sens, et si deux trois autres éléments sont intéressants en dehors de la fin, je reste frustrée par le contenu qu'elle a amené ici.

Ce qui est appréciable et qui m'a beaucoup plu c'est la place faite à la mythologie grecque. Dieux, héros ou mentions faites sur cette mythologie, le contenu qui tourne autour est divers et varié. De Themyscira, à New York, en passant par la Grèce chaque lieu est le théâtre de nouvelles informations. Et, il y a évidemment ce qui tourne autour d'Alia, cette malédiction qui a toute une histoire et qui fait que Diana quitte son île pour sauver cette jeune fille. Finalement cette mythologie se retrouve au cœur du récit, sa place est plus importante que je ne le pensais et j'en ai été ravie. Entre les deux jeunes filles la relation qui s'installe est somme toute agréable, mais j'ai trouvé que Leigh Bardugo avait pêché dans la composition de ses rôles.


C'est l'élément que j'ai trouvé le plus regrettable, les personnages et plus particulièrement leur développement. Alors que les seconds rôles se font discrets, même s'ils possèdent ce petit plus qui aurait pu amener de bien plus grandes choses et donc que ça reste injuste, les premiers rôles ont vraiment manqué d'épaisseur. Pour le coup c'est assez préjudiciable pour moi. Alia qui nous partage son point de vue régulièrement, m'a assez peu attiré. Elle évolue ce qui est toujours un bon point, mais l'alchimie ne s'est pas faite avec elle.

Dans les faits, Diana m'a beaucoup plu. Son assurance, ses propos décalés par rapport aux autres, qui ont grandi dans « le monde réel », et qui ajoutent un charme certain au personnage, ceux qui sont pleins de sagesse parce qu'elle porte justement un autre regard sur la vie, tout ça en fait un personnage à part que j'ai trouvé très séduisant. En quittant son île, elle se découvre complètement, elle a l'occasion de s'affranchir de la réputation qui lui colle à la peau et du statut de sa mère, du sien également puisqu'elle est princesse. Les actes qu'elle réalise en tant que guerrière sont timides et c'est ce qui m'a manqué. Cela peut être compréhensible du fait que justement elle a encore beaucoup à apprendre et que le roman est l'occasion pour elle de montrer sa valeur, de se mettre à l'oeuvre, mais il n'empêche que j'en aurais aimé plus. J'ai en plus eu l'impression que le personnage n'était pas assez mis en avant. Warbringer est donc un titre sympathique, mais j'attendais mieux.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
1. Wonder Woman - Warbringer
2. Batman - Nighwalker - le 2 janvier 2018 en VO
3. Catwoman - Soulstealer - le 7 août 2018 en VO
4. Superman - 2019 en VO

6 commentaires:

  1. Je suis en train de le terminer. Contente qu'il t'es plu. Vu que je suis une amoureuse de comics, et de WW depuis des années, j'ai été ravie de pouvoir lire ce livre. Le second qui portera sur Batman me tente moins (overdose du perso tellement il est partout), mais celui de Catwoman m'intéresse. J'espère que les suites paraîtront en VF.

    Le personnage de Alia n'est pas des plus emblêmatique mais je trouve globalement qu'elle se tient, surtout dans son évolution. Après ce qui m'attirait le plus c'était Diana et les Amazones. Surtout la jeunesse de Diana que j'ai trouvé cohérente avec les comics revenant sur ses débuts. Alors oui, si on compare avec le film ses début en tant que héroïne sont très timide ici. Mais bon, le film se devait d'entrer directement dans le plus costaud vu qu'il fait partie d'une grosse machine aux blockbusters. ^^ (j'ai adoré le film, malgré quelques facilité)

    Ps. Si tu as besoin de conseils lecture WW en comics, n'hésite pas, il y a d'excellentes choses...et de vraiment moins bonnes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me tente peu aussi, mais par curiosité, je pense que je le lirais. Et bon pour ne pas coupe la série, ça va me stresser de lire un tome sur deux ou sur trois. Bref tu as compris ^^

      Oui elle se tient, c'est vrai, mais quand ça veut pas, ça veut pas. Je parle en terme d'alchimie. Je n'ai pas le repère des comics, seulement le film et j'ai essayé de m'en détacher pendant ma lecture. Je signale à un moment tout ça. C'est bien que le roman s'attache au comics, il n'en reste pas moins que je trouve quand même que Diana a un rôle trop timide X)

      Je n'ai pas trop envie de lire des comics, à part The Walking Dead que je suis, je picore un peu dans le genre, mais j'accroche peu aux visuels, aux dessins et ça compte pas mal pour moi.

      Supprimer
  2. Lire un livre sur un film c'est courageux voir téméraire,on s'expose à tomber sur moins bien ...comme voir un film tiré d'un livre d'ailleurs. Je suis moi-même super fan depuis la série TV, et j'ai hésité à lire le livre. Me voilà prévenue ! Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors le livre n'a rien à voir avec le film ^^ C'est juste le même personnage et le même univers.
      Mais sinon oui c'est toujours un risque.

      Supprimer
  3. Même point de vue concernant les personnages. Quant à Jason... J'ai trouvé la fin... comme un cheveu sur la soupe. C'est bien dommage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'avais pas vu venir, enfin je crois (je ne m'en souviens déjà plus) mais la fin reste rapide oui.

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.